L'étoile et le creton de Loft Story 6 : la Revanche

9 semaines enfermés, filmés 24 heures sur 24, 16 lofteurs dans un loft… un seul gagnant. Nous en sommes peut-être à la dernière édition de Loft Story et nous pouvons dire que cette dernière nous aura procuré un tas de sensations biens différentes les unes des autres. Nous sommes passés par la surprise, la joie, la peine, l'ennui, la colère, l'angoisse et l'injustice. Nous avons aimé certains lofteurs jusqu'à piger dans nos porte-feuilles pour les voir rester dans l'aventure… et d'autres que nous avons détesté au point de payer pour les voir sortir.

Maintenant, c'est la fin. Dimanche prochain, les six finalistes de la revanche regagneront leur liberté et leur habitat des neuf dernières semaines sera comdamné le lendemain. Lundi matin, un seul finaliste se verra gagnant, entre autres, d'une maison Bonneville meublée pour 25 000$ chez Breault et Martineau. Pour qui le public aura voté ? Rien est encore certain. Ce qui est sûr, c'est qu'il est temps de vous présenter mon étoile et mon creton de la saison !

Étoile : Le gagnant est sans contredit Sébastien. Pourquoi Sébastien ? Premièrement car il a été constant dans sa stratégie de garder son alliance et de jouer en groupe. Il a tenu bon dans toutes les situations grâce à sa ténacité, ses valeurs et son sens de l'auto-dérision. Il a su, par sa grande force psychologique, être là pour ses alliés lorsque ceux-ci en avait besoin et il a été d'une honnêteté irréprochable envers eux. De plus, il a su partager ses confessions lors des Sebshows avec son clan et partager son « temps d'antenne ». J'ai aimé lorsqu'on a dévoilé le côté romantique de Sébastien lorsqu'il parle de sa copine qui l'attend à l'extérieur, et j'ai été très touchée de le voir auprès de sa belle sans pouvoir la regarder lors du défi du temps. J'adore sa sincérité et son respect pour ses fans, son raisonnement, son courage, sa grandeur d'âme et surtout… j'aime qu'il soit terre-à-terre.

On sent que le Sébastien dans la rue est le même Sébastien que dans le loft. Quelqu'un comme vous et moi, sans artifice mais vrai. Savoir en plus qu'il s'est fait volé sa victoire lors de la quatrième édition et qu'il n'a reçu qu'un maigre pourcentage de son grand prix démontre que Sébastien n'est pas attaché aux biens matériels. Il n'a pas tenu rancune à TQS qui s'était placé sous la loi de la faillite à cette époque. Il même accepté de travailler comme panéliste sur le plateau du gala de Loft Story 5 car il aime les télé-réalités. Il veut avoir sa revanche sur le titre et non pas sur le prix qu'on lui a volé bassement par le passé.

À l'avoir vu dans Loft Story 4 et dans l'édition La Revanche, Sébastien est mon réel coup de coeur et je lui souhaite la meilleure des chances pour dimanche. En espérant que les évincés de la revanche ne voudront pas lui couper l'herbe sous le pied en trafiquant le message d'amour du public envers ce lofteur de Québec.

Creton : Au fil des semaines, dans cette chronique, j'ai élu de nombreux cretons. Dans cet article qui se veut une rétrospective de mes coups de coeur et de mes coups de gueule, j'hésite entre une des six finaliste et un évincé. Vous aurez sans doutes deviné : je parle ici de Cynny et de Mathieu Baron.

Elle pour avoir été d'une superficialité et d'une naïveté sans mots. Elle pique une crise monumentale, car elle croit qu'on lui a volé des bijoux…. quand tout au long de sa crise, son coffre à bijoux était resté au même endroit, c'est-à-dire à la place où elle l'avait rangé. Dans son « pétage de plombs », elle saccage les affaires de Big, qui a aussitôt crié au scandale… et Cynny fait porter le chapeau à un autre pour éviter d'être attaqué par Mathieu Big.

Ensuite, elle s'est faite manipuler tout le temps que Delphine a passé dans le loft, et elle s'est permise d'insulter gratuitement les lofteurs du clan adverse avec des invectives tout-à-fait vulgaires et gratuites. Aussi, elle a chialé à toutes les fois qu'elle se sentait persécutée car Madame n'avait pas son gloss ou son savon pour se laver le visage. N'oublions pas non plus son attitude d'enfant gâtée lorsqu'elle a refusé sa Wii. Et que dire de son immaturité inconcevable pour une fille de 28 ans ! Sans oublier qu'elle « sappe » comme un camionneur… ouache !

Elle a été proclamée ici d'accident de parcours. Elle ne devait pas se rendre aussi loin dans l'aventure et ce serait dans le domaine du paranormal si elle remportait le titre de gagnant de Loft Story 6. Certains diront qu'elle s'est améliorée au cours des dernières semaines, mais pour moi c'est trop peu, trop tard!

Mon deuxième creton est sans-contredit Mathieu Big Baron. Celui qui est rentré dans le loft en héros et sorti en zéro. Celui qui a proclamé des menaces de mort à l'endroit de Sébastien. Celui qui a usé de violence psychologique et d'intimidation pour faire passer ses messages. Celui qui se prétendait être quelqu'un de « vrai », alors qu'il a passé son séjour dans le loft à descendre les autres de façon gratuite. Celui qui a saboté le lit de Sébastien ainsi que ses effets personnels en plus de l'avoir attaqué de crème à raser en plein visage pendant qu'il faisait une sieste. Celui qui s'est permis d'insulter les fans de Sébastien, les internautes et les proches de Sébastien. Celui qui se pensait au-dessus de tout, celui qui se croyait le dieu de Loft Story.

Comme il le disait si bien « Loft Story, c'est moé ! » … Sa revanche aura plutôt été une descente aux enfers! Mais comme on m'a dit quand j'étais jeune fille : « Quand on crache en l'air, cela nous retombe toujours sur le nez ». Désormais, Mathieu Baron sera considéré comme l'homme qui règle ses conflits avec ses poings au lieu de ses neurones.

Mots clés: Cynny, Loft Story 6: All Stars, Mathieu Big, Sébastien, Semaine 9, , , , ,