Un contrat de 8 pages attendait les lofteurs avant de commencer leur aventure, nous apprenait le journal de Montréal

Un contrat qui contient toutes les closes que les lofteurs doivent connaitre et qu'ils doivent approuver. En gros:

Grosso modo, le contrat stipule que les participants sont bien au courant qu'en se lançant dans ce jeu, ils sont filmés presque 24 heures sur 24 et que les images, si elles servent l'histoire, seront diffusées à la télévision et sur le site Internet de l'émission.

(…)

Pas de promesse d'embauche ni de promesse de carrière de vedette dans le contrat.

C'est l'agence Timing qui s'occupe de l'après- Loft, leur offrant support et soutien. « Une sorte de guichet unique pour quiconque souhaite joindre un lofteur X. Parce que ça ne serait pas correct de laisser nos lofteurs dans le vide après coup », indique-t-il.

Mots clés: Lofteurs, Potins, ,